Elections du 18 avril 2019: L’APC mobilise tous les moyens

0
En prévision de l’élection présidentielle qui se déroulera le 18 avril 2019 et à l’instar des autres wilayas du pays, l’opération de révision exceptionnelle des listes électorales s’étalera jusqu’au 6 février prochain.

La commune d’Oran, la plus grande commune au niveau national en terme de population, a mobilisé tous les moyens humains et matériels pour le bon déroulement de cette opération. Le service des élections de la commune d’Oran a ouvert 12 guichets à travers les 12 secteurs urbains de la commune. Cette opération a été précédée au mois d’octobre dernier par la révision annuelle des listes électorales.A l’issue de cette opération, 7.983 nouveaux électeurs ont été inscrits et 11.807 ont été radiés. Le nombre des électeurs au 31 octobre 2018, soit le jour de l’achèvement des la révision annuelle des listes électorales, était de 447.434 électeurs inscrits dans la commune d’Oran. Ainsi et dans le cadre de cette nouvelle opération de révision, le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a invité tous les citoyens non inscrits sur les listes électorales et âgés de dix-huit (18) ans révolus le jour du scrutin, soit le 18 avril 2019, à demander leur inscription sur la liste électorale de la commune de résidence.

Les électeurs ayant changé de résidence doivent quant à eux se rapprocher de leur nouvelle commune de résidence qui prendra en charge la procédure de radiation et d’inscription. Cette révision exceptionnelle des listes électorales intervient en vertu des dispositions de la loi organique n° 16-10 relative au régime électoral, et la signature du décret présidentiel portant convocation du corps électoral pour le 18 avril 2019 en vue de l’élection du président de la République. Les listes électorales sont ainsi dressées et révisées dans chaque commune sous le contrôle d’une commission administrative électorale composée d’un magistrat désigné par le président de la Cour territorialement compétente pour présider la commission, du président de l’Assemblée populaire communale (APC), du secrétaire général de la commune, et de deux électeurs de la commune, désignés par le président de la commission.Les listes électorales des membres de la communauté nationale établie à l’étranger sont également dressées et révisées dans chaque circonscription diplomatique ou consulaire sous le contrôle d’une commission administrative électorale présidée par le chef de la représentation diplomatique ou le chef du poste consulaire, désigné par l’ambassadeur.

Pour rappel lors des dernières élections législatives du 23 novembre 2017, la wilaya d’Oran comptait 1.024.743 électeurs pour 285 centres de vote et 2. 261 bureaux de vote au niveau de la wilaya.

Partager sur :

Laisser une réponse